Skip to content

Yves Lecomte

Yves Lecomte

yveslecomte-poster1-100dp-headeri

A l’invitation de Stephan Balleux, Yves Lecomte a créé deux posters à encoller soi-même.

Les deux posters représentent des reproductions photographiques d’oeuvres postérieures de l’artistes, encadrés et reproduit à nouveau. La mise en abîme est double: les oeuvres sont des reproductions d’elles-mêmes et le poster mimique le mur sur lequel le poster sera posé. Il n’y a pas de limite aux édition. Les impressiosn sont réalisées selon le technique industrielle actuelle des posters, avec un verso bleu. Destiné à être appliqué sur un mur, ces oeuvres questionnent l’usage de l’oeuvre d’art, son impermanence assumée : ce type de poster réagit vite à l’action de la lumière. Une oeuvre d’une grande qualité conceptuelle bien que presque jetable après utilisation.

 

Impression industrielle

(conservation non garantie)

Multiple illimité

Magistra Deluxe Blueback 120 g

100x70cm

 

15 e

VAT included
shipping costs not included

Yves Lecomte est né à Binche le 23 avril 1974, vit et travaille à Bruxelles.

Elève à l’Académie des Beaux Arts de Binche de 1986 à 1995, diplômé de l’Académie des Beaux Arts de Bruxelles en 1996, il fût ensuite boursier à la Fondation de la Tapisserie, des Arts du Tissu et des Arts Muraux en 1997.

Il expose régulièrement tant en Belgique (BPS 22, Musée d’Ixelles, La Centrale, Dexia Art Center) qu’à l’étranger (Passage de Retz à Paris, NAMOC de Pékin).

Son travail s’organise notamment autour du plaisir, de l’effacement, du double, du passé et de l’accident.
Ses oeuvres consistent en des espaces et objets dédoublés, miroirs poncés ou retournés, mise en espace de palindromes, églomisés, texte dont l’évaporation progressive est provoquée par une informatique défaillante, erreurs d’étiquettage, emprunts, déplacements et détournements du langage cinématographique et télévisuels, …
Yves Lecomte, avec des moyens d’expression très variés parvient à élaborer un propos sur le statut de l’image – dans une époque qui en est saturée – en évitant le plus possible d’avoir recours à la représentation. Il assimile les codes de l’esthétique minimale sans jamais tenter d’en reproduire le discours ; l’ensemble de son oeuvre est empreinte d’une rigueur toute conceptuelle, mais volontairement contaminée, sur un mode humoristique et poétique, par des éléments fortuits.
En 2011, il sort sa première monographie  « How I became Prime Minister » en collaboration avec la Province de Hainaut et le B.P.S.22.

Son site internet

Commander

  • Merci de compléter les informations de commande ci-dessous, l'administrateur reprendra contact avec vous pour les détails de paiement et de livraison.